LA PHILOSOPHIE DES RENCONTRES

Les Rencontres sont nées sous l’impulsion de Fred Deb’, artiste formée au Centre National des Arts du Cirque (CNAC) et ayant développé la discipline de danse aérienne qui lui a valu une carrière internationale : celle-ci a débuté en 1996 par une tournée en Australie avec les ARTS SAUTS, célèbre compagnie française de cirque contemporain reconnue à travers le monde pour ses spectacles uniques de trapèzes volants et fixes. Fred Deb va ensuite se concentrer sur la pratique du tissu aérien, discipline dont elle est aujourd’hui considérée comme pionnière (certains gestes chorégraphiques portent son nom aux USA). Dès 2002, elle devient une référence internationale de cette nouvelle discipline à la croisée de la danse et du cirque. Elle est invitée à travers le monde en tant qu’artiste, chorégraphe et en tant qu’enseignante.

Fred Deb’ a donc initié et formé de nombreux jeunes artistes à ces disciplines aériennes nouvelles : elle a notamment enseigné à l’Aerial Dance Festival (Boulder Coloradao, USA), l’Irish Aerial Dance Festival (Irlande), l’European Aerial Dance Festival (UK), Aerial Edge Circus Convention (UK), Santa Barbara Floor to Air Festival (USA),

Passionnée par cet art comme par sa transmission, et le jugeant trop peu connu du grand public, elle a décidé en s’installant à Saint Nazaire, de le mettre à l’honneur. C’est ainsi qu’est né en 2009 le projet des Rencontres dont Fred Deb’ a travaillé à la mise en œuvre parallèlement à sa carrière d’artiste et d’enseignante.

Les années MJC de la Baule 2009/2014

L’idée de départ était de créer un événement fédérateur s’adressant tant aux amateurs passionnées du genre qu’aux professionnels. Fred Deb’ désire alors une manifestation qui puisse proposer des formations plurielles et exigeantes tout en mettant à l’honneur la richesse et la diversité des esthétiques. Elle souhaite donc la présence d’artistes internationaux et la diffusion de spectacles.

C’est la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) de la Baule qui ouvre ses portes à la réalisation de ce projet en juillet 2009 : Fred Deb’, accompagnée de Jacques Bertrand (régisseur général, spécialisé dans les accroches aériennes), lance alors les premières Rencontres de danse aérienne. Les moyens sont faibles mais l’énergie déborde.

En 2013 la ville du Pouliguen deviendra partenaire de l’événement déployant ainsi les espaces et la diffusion.

Compte tenu de la reconnaissance de Fred Deb en France et à l’étranger, ces Rencontres suscitent immédiatement un engouement et attirent au delà des frontières. Elles prennent donc dès la première édition une dimension internationale et sont d’une grande richesse.

Le projet est identifié sur le territoire comme une rencontre professionnelle d’une durée de 15 jours qui se décline ainsi : une programmation (entre 3 et 5 soirées sont organisées), des formations (2 semaines de stages intensifs, des cours débutants/avancés et des master class) et des temps d’échanges/conférences…

La programmation :

L’ouverture du festival se fait le dimanche avec la programmation d’une compagnie de danse voltige / danse verticale : compagnie VDKL Vertical Dance Kate Lawrence (UK), Gravity & Levity (UK), Vault Dance company (USA) ….

Le théâtre de la MJC accueille des spectacles les vendredis et samedis soirs : compagnies Danzaire (Costa Rica), Laquebaila (Colombie), Paloma company (USA), Drapés Aériens (France)…

Des scènes ouvertes à tous les jeunes artistes souhaitant partager leur travail sont programmées les jeudis soirs.

Cette programmation au départ intimiste a rencontré un public plus large d’année en année, faisant connaître les disciplines sur le territoire.

Les conférences :

« la notation Benesch pour le cirque », Kati Wolf, 2015

«Risk at aerial acrobatics : from arts to sciences. Crossing approaches», Philippe Goudard et Sundy Sun, 2014

«Danse acrobatique et acrobatie aérienne : pratiques et prévention, recherches et résultats 1989-2013», Philippe Goudard, 2013

* Fred Deb’ a imaginé une méthode d’apprentissage des tissus aériens, qu’elle a retranscrite sous la forme de 2 DVDs filmés lors des éditions des Rencontres à la MJC de la Baule .

Le déploiement nazairien 2016/2019

Après six éditions de Rencontres à la Baule et Guérande, la ville de Saint-Nazaire décide d’accueillir le festival. Celui-ci acquiert une nouvelle visibilité territoriale.

L’accent est mis sur une programmation in situ valorisant le patrimoine et la richesse culturelle de la ville. Des sites originaux et uniques du littoral sont repérés et choisis : pêcheries, base sous-marine, usine élévatoire, parc paysager et plages.

Le choix est fait de proposer durant les deux mois d’été, des spectacles gratuits et tout public. Ceux-ci participent à l’attractivité touristique de Saint-Nazaire et à son développement économique.

Toutes les esthétiques, tous les « verticaux » sont représentés.

Un concept original et inédit, créé par Fred Deb’ a vu le jour dès 2016 : Battle de corde lisse. Ce temps fort clôture les Rencontres. En partenariat avec le festival des Escales, une douzaine de concurrents se défient comme dans les battles de Hip-Hop, au rythme des musiques de DJ invités. Des sponsors internationaux offrent les lots des gagnants. Deux battles se jouent, l’une par équipe, l’autre en solo.

En 2018 les Rencontres s’inscrivent dans l’événement de la ville « Saint-Nazaire côté plages », une nouvelle étape dans le développement et la notoriété du festival.

Le festival fête ses 10 ans en 2019.

UN NOUVEAU LIEU /UNE NOUVELLE DYNAMIQUE

En 2020, l’association LRDA se voit confier la gestion d’un nouveau lieu dédié aux arts du cirque : la Volière. Le choix est fait d’investir et de valoriser ce site pour l’organisation des rencontres.

 

 

 

L'équipe

Fred Deb’ directrice de production

Jacques Bertrand responsable des accroches aériennes

Cindy Le Clère administratrice

Bruno Bonté chargé de développement

Cassandra Paty Saleh chargée de communication

Esther Quintin assistante de production

Dominique Juillet président

Marine Simon vice présidente

Olivier Peron trésorier

Muriel Verdière secrétaire

Isabelle Périon administratrice

Catherine Gicquiaud administratrice

Sophie Arnera administratrice

Philippe Perlaux administrateur

Jérôme Gaboriau  administrateur

Les partenaires
L'association Les Rencontres de Danse Aérienne, Fred Deb' et son équipe remercient les personnes, les organismes, les collectivités et les partenaires qui soutiennent cette 10ème édition
Le réseau international

Le festival unique en France, s’inscrit dans une démarche collaborative de réseau, d’échanges, de solidarités et de mutualisation des savoirs et des connaissances. Il permet une circulation des publics et des enseignants avec les autres festivals de danse aérienne présents en Europe et dans le monde. Les professeurs et artistes invités peuvent être eux-mêmes organisateurs de festivals :

Le projet associatif

L’association LRDA gère la Volière, tiers-lieu culturel et artistique dédié aux arts du cirque et aux arts voisins depuis le 1er septembre 2020. Ce projet est soutenu par la Ville de Saint-Nazaire et la CARENE.

La Volière se positionne en tant que pôle ressource de référence du cirque en affirmant la singularité des disciplines aériennes, touchant un public local dans le cadre de la pratique amateur et un public régional, national, voir international dans le cadre de la pratique professionnelle. Cette expertise locale doit permettre à La Volière de devenir le lieu d’un savoir-faire unique, pour ancrer nos pratiques, notre métier dans le patrimoine territorial. Exporter et valoriser ce patrimoine et attirer de jeunes professionnels dans notre région.

 Le projet privilégie une approche holistique avec une vision globale de la discipline à chaque niveau de structuration :

  •  Dans sa dimension pédagogique
  •  Dans sa dimension culturelle
  •  Dans sa dimension artistique et intellectuelle

L’association Les Rencontres de Danse Aérienne se donne pour mission au sein de La Volière :

  • D’offrir la possibilité à tous de pratiquer les disciplines du cirque contemporain.
  • D’œuvrer à la structuration de la filière du cirque de création en lien avec les réseaux locaux, nationaux et internationaux.
  • De faire des Arts du Cirque et des disciplines aériennes un nouveau mode d’échanges et de partage entre les habitants qui contribue à l’attractivité, au dynamisme et au lien social du territoire régional.
  • De préfigurer la suite du projet de La Volière pour l’inscrire sur le long terme dans un nouveau lieu.

 

La Volière est ouverte aux formes artistiques du cirque et de la danse ainsi qu’aux pratiques transversales et aux différents courants esthétiques actuels (danses urbaines, parkour, acro danse…)

Son ambition serait de toucher un public local dans le cadre de la pratique amateur et un public national, voire international dans le cadre de la professionnalisation.